S’il y a bien une année dont on se souviendra toute sa vie, c’est bien celle de 2020. On est tous d’accord pour dire qu’elle se résume en cinq lettres ! Une année de… Covid ? Virus ? Crise ? M… ?

Oui mais dans toute crise, il y a aussi des opportunités et se forcer à regarder le verre à moitié plein, est à notre sens, un des meilleurs moyens de dépasser cette sale période sans y laisser trop de plumes.
Alors voici notre top 5 de 2020 !


Une prise de conscience écologique


Si vous lisiez ce blog, vous n’aviez peut-être pas besoin de cela mais pour beaucoup d’entre nous, cette année a été une année de remise en question sur nos modes de vie et de consommation. Vivre plus lentement, moins et mieux consommer, limiter son impact carbone en télé-travaillant. L’espace d’un instant, c’est comme si nous étions connectés à un tout, à l’essentiel. Et ça, ça fait sacrément du bien.


Des professions remises à leur juste place

On a toujours eu beaucoup d’admiration pour les instits et encore plus depuis le confinement. La prochaine fois que vous serez tenté de dire que les profs ont trop de vacances, repensez à votre angoisse quand il a fallu expliquer le théorème de Pythagore à l’enfant pas motivé. Vous avez failli faire un burn-out.
Sans oublier nos héros du quotidien qui sont sur le front et qui risquent leur santé pour sauver la nôtre.


Les maisons sont désencombrées et nettoyées

Rester entre quatre murs, c’est en profiter pour faire du tri. Et le tri, c’est Feng-Shui. Ca libère les énergies, fluidifie la circulation et ça fait prendre conscience du superflu. Et une fois le superflu parti, nettoyer sa maison devient encore plus agréable !

Vous avez travaillé votre summer ou winter body

En mars, vous vous êtes dit : “Avec tout ce temps libre, je vais faire des abdos à gogo. Plus besoin de me cacher dans ma serviette de bain, aussi belle soit-elle. La course à pied a été élu “sport le plus tendance de l’année”. Et puis la pluie et le deuxième confinement sont arrivés. Plus de bikini goal ni de vie sociale. Et l’appareil à raclette est soudainement devenue la farine du printemps.


Le concept des apéros-skype est né !


Qui n’a pas entendu la blague douteuse en début d’année dernière “2020, année du vin” ? Ils croyaient pas si bien dire. Toujours avec modération évidemment. Force est de constater que le virtuel nous a sauvé la mise à bien des égards. Que ce soit pour boire le verre de vin en bonne compagnie ou pour continuer à acheter nos produits préférés 😉

Et vous ? Que retenez-vous de positif en 2020 ?

2 commentaires

2020 m'a permise de me remettre en question d 'un point de vue professionnel. Et ce n'est que du positif ce changement

corinne lagrange

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *