Dans certains pays du monde, comme le Japon, il est coutume de retirer ses chaussures avant d’entrer dans un lieu.

Dans les maisons traditionnelles japonaises, composées principalement de tatamis, il est très courant de prendre ses repas à même le sol, en position seiza (à genoux). C’est donc tout naturellement, et pour des raisons évidentes d’hygiène, que les Japonais distinguent l’usage des chaussures du monde extérieur au monde intérieur. Il n’est donc pas rare de voir des chaussons mis à disposition pour les invités.

On vous donne cinq bonnes raisons dans cet article de retirer vos chaussures, et prendre de nouvelles bonnes habitudes.

POUR L’HYGIÈNE

On ne va pas passer par quatre chemins : les semelles de nos chaussures sont extrêmement dégoutantes !

Elles ont voyagé sur un tas de sols différents et elles emmènent avec elles leurs lots de matières fécales (😱), de colonies de bactéries, et même des bactéries pathogènes pouvant être responsables de certaines maladies.

Rien de bien méchant pour les personnes en bonne santé, mais il convient de les enlever lorsqu’il y a des petits bébés à quatre pattes, ou des personnes à la santé fragile.

POUR GAGNER DU TEMPS

Imaginons passer la journée à nettoyer notre maison avec les merveilleux produits ménagers H2O at Home. Une fois la tâche accomplie, on admire notre œuvre avec fierté et on profite de cet instant de propre.

Au même moment, les membres de notre famille rentrent avec leurs chaussures pleines de boue, et courent partout dans la maison, laissant derrière eux les traces de leur passage.

Le sol immaculé est désormais un lointain souvenir. Ce spectacle est un affront, une attaque personnelle, et deux options s’offrent à nous : exploser ou se résigner à recommencer.

Pour éviter de perdre notre temps et notre énergie, une troisième option s’impose : simplement ne pas salir pour ne pas nettoyer, en retirant ses chaussures dès l’entrée.

Ça se tente et c’est facile à mettre en place, c’est une question d’habitude.

Pour cela il suffit de mettre à disposition un bon tapis d’entrée pour essuyer ses chaussures, et ne pas oublier de l’entretenir régulièrement avec un balai ou un aspirateur.

POUR LIBÉRER VOS PIEDS

Nous avons naturellement besoin de nous connecter à la terre, et de s’ancrer dans le sol.

Retirer ses chaussures pour marcher pieds nus c’est un peu comme faire un massage lors d’une séance de réflexologie plantaire, ça stimule les points et les zones réflexes du pied, et améliore la circulation sanguine. C’est un excellent anti-stress et ça évite de puer des pieds.

POUR PRÉSERVER VOS SOLS

Le parquet en chêne massif n’aime pas les grosses chaussures, ni les talons aiguilles. Pour qu’il vive bien dans le temps, traitons-le avec douceur pour éviter de l’abîmer. Optez pour les chaussons ou les chaussettes !

POUR AMÉNAGER UNE ENTRÉE PRATIQUE ET FONCTIONNELLE

Aménager son entrée c’est l’occasion de lui donner une vraie fonction et de créer un sas entre deux espaces : le monde extérieur « sale » et le monde intérieur « propre ».

C’est le meilleur endroit pour installer des rangements : casiers à chaussures, portes manteaux, porte-parapluie, vide-poche, banc pour aider à se chausser…

On n’oublie pas la touche déco pour apporter une ambiance accueillante avec un joli miroir, une belle lampe et un parfum d’ambiance aux huiles essentielles (bio bien sûr).

Alors, vous êtes plutôt team chaussures, team chaussons ou team pieds nus ?

3 commentaires

Pas besoin d’aller aussi loin que le Japon, en République tchèque c’est un usage séculaire. Dans toutes les maisons ou dans les écoles, la première chose qu’on fait en entrant c’est enlever ses chaussures. Ça fait même partie du parcours d’intégration pour les étrangers. Perso, c’est pieds nus ou chaussettes (et c’est tellement confortable avec le chauffage par le sol).

Jean-Christophe

Team pieds nus! Je vais commencer à prendre cette habitude et à demander aux invités de faire de même. Merci beaucoup et belle journée Laura

Laura Renoir

Team chaussons bien chaud.

ANNIE BIROLET

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *