Nous le savons tous, l’impact de l’Homme a des conséquences désastreuse sur la biodiversité des océans. Nous les polluons avec nos produits toxiques et nos déchets, nous détruisons ses récifs avec la surpêche et le pillage de sable, nous capturons les animaux pour les enfermer dans des parcs aquatiques, et nous augmentons leur température avec le réchauffement climatique. 

Conséquence : Bad Romance pour l’océan et ses habitants.

Pourtant ils sont gentils les océans, à eux seuls ils apportent 50% de l’oxygène que nous respirons.

Ils recouvrent 71 % de la surface de la Terre et ce sont eux qui nous protègent le mieux du changement climatique. Leur surface (les 3 premiers mètres) absorbent 93% du carbone sur la planète !

Alors bon sang de bonsoir ! Pourquoi se tirer une balle de pied ?!

Pourquoi saccageons-nous ce qui est nécessaire à notre survie ?

On vous laisse méditer sur ce sujet et nous proposer une thèse sur la logique de l’humanité en nous laissant un commentaire ci-dessous.


En attendant vos réponses philosophiques, on va parler sans transition d’un truc qui nous concerne tous : LA CRÈME SOLAIRE

« OK mais c’est quoi le rapportlà ? »

Hé oui, cette petite crème qui colle sur la peau de nos bambins lors de nos virées sur la plage est souvent bourrée de composants toxiques pour les milieux aquatiques.

En effet, il existe deux types de crème solaire : celle à filtre chimique, qui absorbe les rayons ultraviolets grâce à des molécules comme loctinoxate ou l’oxybenzone, c’est la plus largement utilisée.  Et la crème solaire bio, composée de filtres minéraux pour réfléchir le soleil comme un miroir.

Et vous savez quoi ? C’est la diffusion des molécules de la crème solaire chimique qui est responsable du blanchissement des coraux et de la mort des espèces sous-marines ! 

« Queuuuwa ? On m’aurait donc menti ?! »

Oui, et ça pique. Selon les études scientifiques, chaque année près de 25 000 tonnes de crème solaire finissent dans les mers, et nous avons perdu 30% de nos récifs coralliens. L’ampleur du désastre est telle que certains pays interdisent les crèmes solaires non biodégradables pour préserver leur écosystème marin, et des zones “sun cream free” voient le jour à travers le monde.

Maintenant que nous sommes au courant, on choisit bien sa crème solaire bio (sinon, fessée), on enfile une combinaison anti UV, ou encore on repense à la bonne vieille méthode efficace : garder son chapeau et son t-shirt, et rester à l’ombre du parasol 😉

Alors comme nous, vous pouvez aussi soutenir l’association Coral Guardian, qui a pour objectif la restauration de récifs coralliens en impliquant les populations locales. En plus, Martin son fondateur, est vraiment trop sympa <3

N’hésitez pas à partager vos trouvailles de crèmes solaires « eco-friendly » ou « water protect » en commentaire ! 


11 commentaires

Bonjour super article merci. J'utilise 3 crèmes . Bioregena, alphanova et les laboratoires biaritz pour mes enfants. Et pour limiter de leurs en mettre je leurs mets des tee-shirts anti UV et ombre au maximum.

Alsafrana

La gamme des solaire Biarritz, acorelle, eq et alphanova sont top a tout les niveaux d'après mes recherches. Je doute un peu de lovea bio par contre.

Amandine

L'année dernière, j'avais opté pour la crème solaire Weleda peau sensible spf 50 pour mon fils et moi (parfois difficile à trouver en France).

Angel

Chez nous c'est biosolis... c'est belge bio, financièrement accessible. J en suis assez contente pour l'instant. Testée sur yuka et inci beauty avec de très beaux résultats!

Audrey

Bonjour, personnellement, j'utilise Biorégena et la gamme Phyt's.

Maryse P.

Algamaris des laboratoires biarritz et biosolis ! Clean pour les oceans et les humains

Mel

Merci pour vos conseils, c'est top ;)

Juliette

Perso, Dans la famille nous n'utilisons rien. Casquette, l’ombre du parasol et surtout ... attendre les heures moins chaudes pour la plage ou la piscine !!! Olga.

Gauthier

Personnellement, crème hydratante bio et vaporisation d’eau sur la peau. Pde soleil pendant les heures chaudes (11h -16h) parasol , chapeau et pourquoi pas t-shirt si nécessaire. Simplement éviter de « rougir » si c’est le cas risque pour votre peau si précieuse. Tout est une question de bon sens.

Reine

Ou peu t'on trouver ces crèmes solaires ? Ces marques ne me dise rien...

Nicolas

J'ai essayé bioregena cet été et c'est vrai c'est plus cher à l'achat mais elle s'étale vraiment hyper bien et est assez couvrante en plus avec casquette et maillots anti UV ça à fait l'affaire nickel ! Du coup pour moi c'est bien fini les crèmes solaires chimiques je suis convaincue que la protection adoptée cet été est suffisante et en accord avec notre chère planète !!

Boucher

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *