L’idée de pousser la porte d’une épicerie d’aliments en vrac nous titille l’esprit, mais pour on ne sait quelle raison on a toujours pas passé le cap.

Pourquoi est-il si difficile de faire une action aussi simple que d’acheter 1kg de pâtes, bio et pas emballées  ?

Pourquoi on achète à la place, un plat préparé à réchauffer au micro-ondes avec plein d’additifs dedans ?

Parce qu’on est victime de nos habitudes !

De notre train-train quotidien, de notre petite bulle confortable qui nous rassure !


Mais d’où viennent ces habitudes ? Correspondent-elles à nos valeurs profondes ?

Si l’on réfléchit deux secondes sur nos petites actions quotidiennes, les décidons-nous vraiment ?

                « Qui suis-je ? Où vais-je ? Qu’est-ce qu’on mange à midi ? »

Sommes-nous des moutons qui répétons bêêêêêêêtement ce que l’on nous dit de faire ? 

L’éducation, la culture, la société, les traditions, la publicité… conditionnent nos choix de vie. Pourtant, il est possible de vivre autrement et de suivre sa propre voie.

                « Alors prends-toi en main. C’est ton destin ! »

Cela demande un effort de bousculer des habitudes ancrées depuis de nombreuses années, et de prendre un autre chemin. 

Pour commencer ce changement existentiel, on peut chercher une épicerie de vrac près de chez soi, grâce à cette carte interactivequi recense toutes les épiceries de France !

Ensuite on peut faire un point et un tri sur nos placards abandonnés depuis des années, et se demander ce dont on a besoin, ce qui est nécessaire.

Puis on peut se lancer dans du shopping durable pour trouver des pots en verre et des sacs en toile, pour accueillir chaleureusement nos futurs aliments. (Récupérer ses conserves en verre c’est encore mieux.) 

Pour anticiper les courses improvisées, une réserve de contenants toujours disponible dans le coffre peut s’avérer très utile 😉

Osons dire non aux déchets inutiles et polluants. Osons changer de vie !

Alors pour l’amour du risque, pour sentir les frissons d’une vie tumultueuse, imprévisible et dangereuse : franchissons la porte d’une épicerie en vrac.


4 commentaires

En plus les pots en verre c'est bien plus joli dans la cuisine ;)

Laura

Merci pour cet article, j'aime les astuces H2o :)

Camille

Article au top ! En espérant que beaucoup franchissent le pas...

Mathilde

GÉNIAL !

Juliette

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *