Déjà tendance chez les adeptes du zéro déchet, les cosmétiques solides se démocratisent de plus en plus dans les salles de bain et c’est tant mieux car elles ont de nombreux avantages.

/ C’EST ÉCOLOGIQUE

Un savon solide permet de réduire considérablement les déchets et l’impact environnemental. Un pain de solide Cheveux & Corps, c’est 40 à 50 usages soit l’équivalent d’un flacon de 250ml. Pour un camion rempli de savons, c’est l’équivalent de 4.5 tonnes de flacons en plastique évités à produire, transporter et recycler. 

Et oui ! Les cosmétiques solides ne prennent pas de place, sont beaucoup plus légers, et ne contiennent pas d’eau à transporter !

/ C’EST MIEUX DOSÉ

Le gel douche se vide à une vitesse folle ? Normal, il est ultra dilué à l’eau et nos vieilles habitudes nous poussent à remplir nos paumes de main de produits, comme si cela allait nous rendre plus propre. 

Avec le savon solide, on obtient toujours le bon dosage ! Et pour les inconditionnels du gel douche liquide, privilégiez les ultra concentrés, pour en consommer moins et mieux 😉

/ C’EST SAIN

Certains peuvent s’inquiéter du coté hygiénique à utiliser un même savon pour plusieurs personnes. Nous pouvons être rassurants sur ce point car non seulement l’aspect auto-stérilisant des savons a été prouvé*, mais le non-transfert des bactéries lors du nettoyage consécutif entre deux personnes différentes aussi. 

Bien sûr, il est conseillé de mettre les fesses de son savon au sec après usage, et d’utiliser un support drainant pour limiter au maximum le développement des bactéries.

/ C’EST PRATIQUE

Fini la pression au poste de contrôle de l’aéroport ! Les savons solides sont idéals pour les voyageurs : Tout en un, ils prennent peu de place dans le sac, passent toutes les douanes, durent longtemps et ne risquent pas de s’étaler sur les autres affaires lorsque nos valises sont malmenées. Plus besoin donc d’acheter des flacons miniatures, souvent chers et peu écologiques.

/ LES NÔTRES SONT MERVEILLEUX

Surprise ! 

Chez H2O at Home nous avons pris notre temps pour développer une gamme exceptionnelle de savons surgras. En plus d’être naturelle et bio, notre gamme est saponifiée à froid pour préserver toute les qualités et vertus des ingrédients soigneusement sélectionnés, de quoi laisser la peau douce et équilibrée.  

Nous avons misé sur des formules “pures” (seulement 5 ingrédients par formule) sans additifs booster de mousse ou conservateurs potentiellement irritants, et nous avons choisi des huiles végétales certes plus chères, mais qualitatives et bio

Une attention particulière a été apportée au sourcing des matières premières, dans le respect de la biodiversité et du commerce équitable, c’est pourquoi notre gamme est certifiée Cosmos Ecocert, et nous les testons sur nous avant tout !

Qui plus est, nos formules ont été validées comme facilement et rapidement biodégradables en moins de 28 jours selon la norme OCDE 301F, et nos emballages sont compostables. 

En toute humilité, notre nouvelle gamme solide c’est vraiment de la bombe, alors pour la découvrir sans plus attendre c’est par ici !


* https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=28231311

Lavage des mains et maladie à virus Ebola: comparaison aléatoire de solutions de savon, de désinfectant pour les mains et de chlore à 0,05% sur l’inactivation et l’élimination des organismes modèles Phi6 et E. coli des mains et persistance dans l’eau de rinçage.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1256339/ 

Capacité auto-stérilisante des savons : étude de 1965 prouvant la réduction bactérienne à un niveau log 5 (dont autant qu’un désinfectant normé) en 15 minutes : échantillon représentatif à la surface d’un pain de savon sans additif désinfectant = Staph. Aureus (ATCC No. 6538), Escherichia coli (ATCC No. 10536) et 2 types des bactéries à Gram + (prélèvement cutané). Non transférabilité = Transfert de microorganismes sur le savon après lavage mains souillées qui représente seulement 1% des germes comparé à la contamination de la main testée. Cette étude prouve surtout qu’aucun des germes tracés n’est transféré lors d’un nettoyage des mains immédiatement consécutif (seulement 1 minute après )d’une seconde personne.

https://www.nytimes.com/2018/06/22/well/can-a-bar-of-soap-transmitinfection.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *