Aaaah, la St Valentin… On veut sortir le grand jeu, et pour les plus romantiques, faire plaisir à notre moitié. Fleurs, bijoux, chocolats… La fête des amoureux entraîne un vent de consommation pas génial pour notre environnement. Alors comment en profiter sans culpabiliser ?

On vous propose dans cet article un pari pour faire une St Valentin écolo, avec des tas de bonnes idées pour changer vos habitudes et assurer votre soirée 😉

LES FLEURS

-“PAS BIEN”

Offrir des fleurs c’est toujours classe, mais savez-vous que 85% des fleurs vendues en France viennent de l’étranger, notamment du Kenya ? L’export en avion explose le bilan carbone de leur production, qui utilise beaucoup plus de pesticides que la plupart des cultures agricoles : environ 30 fois plus que les fruits et légumes. Les conséquences sont graves pour les locaux qui subissent l’assèchement et la pollution de leurs sols.

-“Elles sont belles tes fleurs et en plus elles sont parfumées…”

– “Ah non, non, on a pas refumé…!”

-“BIEN”

Il existe des fleurs « bio » équitables et écologiques. Le mouvement « slow flowers » né en Angleterre offre des fleurs de saison vendues en circuits courts. Pour les repérer il y a le label «Fleurs de France », pour des fleurs plus respectueuses de l’environnement. Il en existe d’autres comme EKO et MPS par exemple, sinon vous pouvez toujours les cueillir dans votre jardin ou faire une déclaration d’amour gratuite 🙂

LES BOUGIES

-“PAS BIEN”

Vous voulez une ambiance chaleureuse et romantique : vous sortez le grand jeu avec vos 1001 bougies… Mais attention, si elles sont fabriquées à base de paraffine et de parfum de synthèse, bonjour les émissions de COV (Composés Organiques Volatils) ! Vous polluez votre intérieur et vous vous intoxiquez lentement, insidieusement, sournoisement…

-“BIEN”

Misez sur le feu de cheminée et la peau de bête. Euh non, pas la bête, une couverture en lin c’est bien. Si vous n’avez pas de cheminée, les bougies à la cire végétale peuvent sauver votre soirée !

Et si vous avez quand même peur de mettre le feu aux rideaux, misez sur notre diffuseur à la cire végétale pour mettre l’ambiance au parfum.

LE DÎNER

-“PAS BIEN”

Non, le rendez-vous galant chez Mc Do ne sera jamais une bonne idée. Tous les produits industriels et transformés non plus. La catastrophe sanitaire n’a rien de romantique : rangez donc vos chips toutes pourries. Et oubliez les fraises chantilly, c’est pas franchement la saison !

– « Pour la vieille, c’est cyanure, trois cuillères à soupe.”

-“BIEN”

Cultivez les carottes et les abricots de votre jardin bio, pour préparer un petit plat maison fait avec amouuuur. Ou rendez-vous dans un restaurant qui privilégie les produits frais, bio et locaux. Pour vous enivrer, évitez les pesticides et découvrez les joies du vin biodynamique.

LE CHOCOLAT

-“PAS BIEN”

On aime tous le chocolat. C’est bon et réconfortant, mais c’est avant tout une industrie lourde de conséquences sur l’environnement, rapport à la déforestation de masse qui n’en finit plus. Qui plus est, au moment de la récolte, plus d’un million d’enfants, exposés aux pesticides, travaillent dans les plantations de cacao de Côte d’Ivoire, par exemple…

-“BIEN”

On mise sur la qualité avec du chocolat bio issu du commerce équitable et on s’arrête chez les artisans locaux. C’est meilleur à tous les niveaux !

LA BAGUE AU DOIGT

-“PAS BIEN”

Vous avez regardé le film « Blood diamond » ? Cela vous donne un petit aperçu des dessous du commerce de pierres précieuses. Souvent illégaux, les diamants de sang sont utilisés à des fins criminelles en Afrique, pour alimenter les guerres et l’esclavagisme. Miam.

-“BIEN”

Comme pour tous vos achats, portez une attention particulière à l’origine des produits. Il existe plein d’artisans joailliers indépendants près de chez vous qui font des merveilles. Le label Fairmined permet de certifier que l’or provient des mines qui ont des pratiques responsables.

LE WEEK-END

-“PAS BIEN”

Votre séjour all inclusive dans un gros bloc de béton en bord de mer, entouré de milliers de touristes sirotant du Cola… ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus sympa pour l’environnement et les locaux. Et pour vous non plus, au final.

-“BIEN”

Le monde est vaste, riche en paysages et en rencontres. Vous pouvez sortir des sentiers battus et faire votre propre voyage, vos propres découvertes. Il y a parfois des choses merveilleuses à visiter juste sous vos yeux et bon nombre d’agences de voyage proposent du tourisme éco-responsable.

Alors qu’est-ce qu’on attend pour consommer autrement ?

Sinon, pour faire simple et minimaliste : n’achetez rien et restez tous nus chez vous 🙂

Bisous et bonne fête les amoureux !

LES PESTICIDES C’EST TABOU, ON EN VIENDRA TOUS À BOUT !”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *