On le cherche toutes : LE produit miracle qui va nous rendre plus belle, plus jeune, plus fraîche. Alors on se laisse influencer, on craque de façon plus ou moins réfléchie. C’est comme ça que l’on se retrouve avec un cumul de produits à peine entamés. Etre zéro déchet dans sa salle de bain, c’est ne plus être dans une quête perpetuelle du “toujours plus” mais plutôt dans le “Less is more”. Pour franchir ce virage en douceur, on vous livre nos meilleurs conseils !

Arrêtez de vous mettre la pression

Commençons par le commencement. S’inscrire dans une démarche zéro déchet ne veut pas dire être irréprochable. Le mieux est l’ennemi du bien et non, ce n’est pas parce que tous vos produits de salle de bain ne sont pas bio, fabriqués en France et emballés dans du verre et du carton que vous n’êtes pas légitime dans la démarche. La politique des petits pas est souvent la plus efficace.

Faites le tri !

Mettez de côté tout ce que vous n’utilisez jamais. En regroupant tous les produits inutilisés, vous prenez conscience de tout ce qui a été acheté de façon compulsive. C’est aussi un super moyen pour utiliser jusqu’au bout les produits oubliés (et pas périmés). Etre Zéro déchet, c’est commencer par ne pas gâcher !

Prendre soin de soi et être zéro déchet, c’est possible !

Il existe aujourd’hui des tas de shampoings solides et savons beaux, efficaces et qui sentent bon ! Si vous n’avez pas encore franchi le pas, vous seriez surpris de voir à quel point la gamme de cosmétiques solides s’est étendue. Et quelle satisfaction de ne plus jamais être en rade de cotons démaquillants ! En utilisant des gants ou des cotons démaquillants lavables, fini les yeux de panda pour cause de rupture de stock… Sans compter que les brosses à cheveux et les brosses à dents en bois sont beaucoup plus glam que celles en plastique.

On n’oublie pas les protections périodiques. Aujourd’hui, on a l’embarras du choix : coupes ou culottes menstruelles, tampons aux compositions clean, aujourd’hui, il est possible de faire autrement et de faire des économies.

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour réduire vos déchets ? Si vous deviez faire le premier petit pas, par quoi commenceriez-vous ?

Pour aller plus loin :
Famille Zéro Déchet
Zero waste France

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *